Un groupe de 112 anciens Présidents et Premiers ministres de plus de 50 pays ont signé une lettre mercredi 3 Décembre exhortant Ban Ki-moon à exiger la libération d'Aung San Suu Kyi et des prisonniers politiques avant le 31 décembre 2008.

      

Dans le cas contraire, selon cette lettre, des mesures concrètes doivent être prises par le Conseil de Sécurité de l'ONU afin de venir en aide au peuple Birman.                              

-Revue de presse à ce sujet : Article en français dans LE POINT, Articles en anglais dans THE IRRAWADDY et MIZZIMA NEWS

            

- La lettre :

Publish at Scribd or explore others: